En dépit de la période de grandes vacances, la diaspora n’a pas boudé la rencontre avec le ministre délégué chargé des Burkinabè de l’extérieur, Clarisse Merindol /Ouoba le 22  août 2021 dans la salle de réunion de l’ambassade du Burkina Faso à Bruxelles. Etaient présents à cette rencontre, les citoyens ordinaires mais surtout les responsables du mouvement associatif. D’entrée, le ministre a campé le décor axant son message sur trois points : l’appel à la solidarité entre Burkinabè, la participation des Burkinabè de l’étranger au futur Haut conseil des Burkinabè de l’étranger et …… Le ministre a apporté des éléments d’informations sur les nouvelles conditions d’investissement de la diaspora au pays. C’est une diaspora entièrement satisfaite qui est sortie de la rencontre. « C’est la première fois que je prends part à ce type de rencontres. Pour moi, elles ne servaient à rien. Mais là, j’en sors totalement changé » avoue Maya Hema, juriste fiscaliste. Le doyen, Joseph Ouédraogo abonde dans le même sens : « le ministre a parlé vrai ».  Quant au ministre, elle s’est dit visiblement satisfaite de la mobilisation mais surtout la qualité de l’écoute et l’intérêt porté par les membres de la diaspora locale aux différents messages passés.

Service presse et communication de l’Ambassade