Le Burkinabè Lassina ZERBO est candidat à la direction générale de l’Agence Internationale de l’Energie Atomique (AIEA). Sa candidature est portée à bout de bras par le Gouvernement du Burkina Faso et tout le continent africain.

Après l’Egyptien Mohamed ElBaradei, l’Afrique veut de nouveau porter un de ses dignes fils à la tête de l’Agence Internationale de l’Energie Atomique (AIEA). Cette fois, c’est un fils du pays des hommes intègres, dont le travail est salué par tous, petits pays comme grands à la tête de l’Organisation du Traité d'Interdiction Complète des Essais Nucléaires (OTICE, CTBTO, en anglais pour Comprehensive Nuclear-Test-Ban Treaty Organization) où il est actuellement directeur général.

Le Docteur Lassina ZERBO est le candidat porté par le Gouvernement du Burkina Faso et soutenu par l’Afrique pour occuper les fonctions de directeur général de l’AIEA après le décès de son directeur général, le japonais Yukiya Amano.

Docteur en géophysique,  le docteur Lassina ZERBO est reconnu par le monde scientifique et connu dans l’arène diplomatique et par les dirigeants politiques du monde entier pour son action comme directeur général de l’Organisation du Traité d'Interdiction Complète des Essais Nucléaires (OTICE, CTBTO, en anglais : Comprehensive Nuclear-Test-Ban Treaty Organization).

Pour le Gouvernement du Burkina Faso qui porte sa candidature conjointement avec la Commission africaine de l’énergie nucléaire (AFCONE) ; c’est le fils de l’Afrique qui a actuellement les compétences requises pour répondre aux grands défis du monde en matière d’énergie atomique, et apporter sa contribution à la poursuite de l’indépendance, de la neutralité, de l’impartialité, du prestige et du rayonnement de l’AIEA.

Le Président du Faso, Son Excellence Monsieur Rock Marc Christian KABORE a salué un « leader » indiquant que « l’AIEA mérite un directeur général ayant déjà donné la preuve de ses qualités de leader, ayant à son actif de solides réalisations et doté de compétences extraordinaires indispensables pour accomplir les missions de l’Agence ».

Déjà à la direction générale de l’OTICE, Dr ZERBO a reçu de nombreuses distinctions en reconnaissance notamment de ses services pour l’avancement du régime de non-prolifération et de désarmement nucléaire.

Il a ainsi reçu le Prix Nazarbayev pour un Monde sans Armes Nucléaires et la Sécurité Globale en 2019, le Prix de la Diplomatie Scientifique de l'Association Américaine pour l'Avancement des Sciences (AAAS) en 2018 et le Prix Arms Control Person de l’année de l’Arms Control Association (USA) en 2013. Il a été reçu à la Citoyenneté honoraire spéciale de la ville d'Hiroshima en 2017 et a reçu la Médaille Présidentielle du 25ème anniversaire de la République du Kazakhstan en 2017. Grand-Croix de l’Ordre National du Chili Bernardo O’Higgins en 2016, Dr ZERBO est aussi commandeur de l’Ordre national du Burkina Faso.

Ses actions à la tête de l’OTICE

Comme directeur général de l’OTICE, Dr Zerbo a établi de solides relations de confiance avec les États membres au sein de tous les groupes régionaux et entre eux, sur la base d'une compréhension mutuelle. Sa réussite à mener une mission multiforme comprend notamment une capacité testée et prouvée à faire face aux situations de crise. Les principales réalisations sous sa direction comprennent la réponse diplomatique rapide de l’Organisation aux essais nucléaires conduits par la République populaire démocratique de Corée (RPDC), s’appuyant sur la distribution en quasi temps réel des données et des analyses des évènements aux États membres de l’OTICE; le succès de l’exercice international intégré de terrain (IFE14) en 2014 en Jordanie, la simulation d’une inspection sur place; l’incorporation de l’OTICE dans le Comité inter-agences relatif aux urgences radiologiques et nucléaires (IACRNE) suite à la réponse apportée à l’accident de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi au Japon.

Dr Zerbo a été aussi la cheville ouvrière de la création du Groupe de Personnalités éminentes (GEM) et du Groupe des Jeunes de l’OTICE afin de revigorer les efforts pour l’entrée en vigueur du traité et engagé la nouvelle génération. Il a été aussi à la base de l’établissement d’un Centre d’appui technologique et de formation de l’OTICE permanent (TeST Centre). Il a réalisé des avancées significatives dans le développement et la mise en place du système de surveillance et de vérification du TICE.

Comme manager de l’OTICE, il a mené avec efficacité des réformes structurelles et administratives pour assurer la parfaite adéquation de l’Organisation avec sa mission et ses objectifs et son intégration dans le système des Nations Unies, incluant la mise en place d’un Progiciel de Gestion Intégré qui a conduit à la certification des comptes de l’organisation en pleine conformité avec les Normes comptables internationales du secteur public (IPSAS). Le docteur ZERBO est l’un des rares managers des organisations multinationales à réaliser la parité hommes-femmes en 2018 pour les postes de direction.

Les concurrents

Outre le Dr ZERBO, trois autres candidats convoitent le poste.

Il s’agit de Mme Marta Ziakova, actuelle présidente de l'autorité nucléaire de la Slovaquie, de l’actuel ambassadeur d’Argentine en Autriche et expert des questions nucléaires, M. Rafaël Grossi et du Roumain Cornel Feruta. Coordinateur en chef du bureau du directeur général, M. Feruta assure actuellement l’intérim de la direction générale de l'AIEA après la disparition de son directeur général, le Japonais Yukiya Amano décédé le 18 juillet 2019 après dix ans de fonction. Le Conseil des gouverneurs de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) composé de 35 membres dont les principales puissances nucléaires a souhaité pouvoir nommer un nouveau directeur général en octobre, en vue d'une prise de fonction le 1er janvier 2020. L’AIEA compte au total, 171 États. Elle joue notamment un rôle central dans la lutte contre la prolifération nucléaire. Elle a pour mission de vérifier le respect du Traité de non-prolifération par les Etats membres. Un travail que Dr ZERBO connait parfaitement faire comme il le fait actuellement à la tête de l’OTICE.